top of page

Comment devenir préparateur mental ?

Si vous êtes passionné par le sport et la psychologie, devenir préparateur mental peut être une carrière gratifiante pour vous. Mon travail, celui d'un préparateur mental, consiste à aider les athlètes à atteindre leur meilleur niveau de performance en travaillant sur leurs états d'esprit, leur attitude et leur motivation. Il implique aussi bien souvent de les suivre dans les hauts comme dans les bas de leurs carrières.

Si vous êtes intéressé à devenir préparateur mental, voici quelques étapes à suivre.




1. Renseignez-vous sur le métier

La première étape pour devenir préparateur mental est de bien se renseigner sur le métier de préparateur mental, ce que vous êtes en train de faire. Félicitations !

Allez observer des sites internet d'autres préparateurs mentaux pour comprendre leurs offres.

Suivez leurs réseaux sociaux pour voir le quotidien de leur activité.

Bref, frottez-vous au terrain !


2. Choisissez votre angle professionnel.

Aujourd'hui la voie classique pour être préparateur mental est la voie de la psychologie, à travers un diplôme de Master.

Mais d'autres solutions existent.

Nous pouvons citer les Diplômes Universitaires de psychologie, ou alors les formations privées (certifiantes) en préparation mentale.

Mais auprès de sportifs, on retrouve aussi aujourd'hui d'autres domaines de spécialité. C'est mon cas, puisque je suis hypnothérapeute spécialisé en accompagnement de sportifs. Si les structures professionnelles ont tendance à préférer les psychologues du sport, une séparation tend à se faire entre le rôle du psychologue et le rôle du préparateur mental.


3. Pratiquez

La préparation mentale est un domaine très compétitif. Il demande de se démarquer de la concurrence, et pour cela l'expérience joue beaucoup. Si vous avez des athlètes dans votre environnement, pratiquez vos compétences rapidement avec eux. Cela vous permettra de progresser, et surtout d'offrir des preuves et des témoignages de vos compétences. Suivez aussi d'autres préparateurs mentaux, lisez des livres, restez à jour dans le domaine.


4. Prévoyez votre installation

Vous pouvez trouver dès le départ un post salarié à temps plein. Mais bien souvent, les préparateurs mentaux sont des indépendants. Ils interviennent auprès de structures ou de particuliers et sont payés à l'intervention.

Il est probable qu'à vos débuts vous n'ayez pas une activité équivalente à un temps plein.

Prévoyez donc des solutions pour faire face à vos charges financières, établissez un bilan prévisionnel de votre activité. Vérifiez que vos tarifs soient cohérents, et n'oubliez de compter les charges, impôts, ou encore de tenir compte dans vos prévisions financières des jours de vacances que vous prenez.


5. Créer un réseau professionnel

Il est important de créer un réseau professionnel pour trouver des clients et des opportunités de travail en tant que préparateur mental. Vous pouvez rejoindre des organisations sportives, assister à des événements sportifs et créer des relations avec des entraîneurs et des athlètes.

Si vous avez fréquenté un club, utilisez cela ! Activez votre réseau, faites des conférences, développez vos réseaux sociaux : faites parler de vous.



En conclusion, devenir préparateur mental peut être une carrière passionnante et enrichissante pour ceux qui sont intéressés par le mental et le sport. Comme toute carrière d'indépendant, elle vous demandera néanmoins beaucoup d'effort, d'implication personnelle et de discipline. Mais en suivant ces étapes, vous pouvez acquérir les compétences et l'expérience nécessaire pour réussir dans ce domaine.

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page