top of page

Gérer le stress des compétitions en sport - techniques de préparation mental



Lorsque vous pratiquez un sport, que ce soit à un haut niveau ou juste pour le plaisir, vous devez faire face à des niveaux de stress qui peuvent être très élevés.

La préparation mentale peut vous aider à mieux gérer ces situations et à vous préparer à la compétition, mais comment ?

Dans cet article, nous allons discuter des techniques de préparation mentale que vous pouvez utiliser pour gérer le stress des compétitions en sport.

Vous trouverez d'autres techniques de préparation mentale disponibles sur ma chaîne Youtube.


Comment repérer le stress en compétition ? A quoi reconnaît-on le stress ?

Le stress est une émotion. Il s'exprime et se repère en général grâce à trois canaux :

- Les manifestations physiques : ventre noué, palpitations, sudations...

- Les manifestations comportementales : réactions brusques, incapacité à tenir en place...

- Les manifestations cognitives : pensées négatives ou sombres, encombrement mental...

Comme pour tout travail de gestion des émotions, il nécessite de bien se connaître.

En effet, si vous ne vous connaissez pas vous ne pouvez pas repérer les manifestations du stress, et donc il est difficile de comprendre que c'est cela qui vous empêche d'avoir de meilleurs résultats.



Anticiper

La première consigne pour diminuer le stress s'inscrit dans la philosophie Stoïque : distinguer ce que je peux maîtriser de ce que je ne peux pas maîtriser.

L'imprévu, ce que je ne peux pas maîtriser... Va augmenter mon stress.

Il est donc plus sain pour moi de me concentrer sur ce que je peux prévoir, plutôt que d'éparpiller mon énergie mentale sur ce que je ne maîtrise pas.

Lorsque vous vous préparez à une compétition sportive, il est donc important de bien vous organiser et de bien planifier votre temps.


Se fixer des bons objectifs

De la même manière, si vos objectifs portent sur des éléments que vous ne maîtrisez pas (les comportements ou résultats de vos adversaires), vous allez mettre votre cerveau en état de stress.

Fixez des objectifs précis, qui reposent sur vos compétences, et qui sont définis dans le temps.


Faites l'inventaire de vos forces

Le stress se déclenche lorsque votre cerveau trouve la situation environnante menaçante. Lorsqu'il pense que vous n'avez pas les ressources pour faire face. Mais parfois, il est victime d'un effet tunnel : il oublie certaines de vos capacités et se focalise sur la situation présente.

Rappeler à votre cerveau vos qualités, vos forces, vos progrès... va l'aider à trouver des ressources sur lesquelles s'appuyer.


Respirez

La respiration permet de détendre votre esprit.

La cohérence cardiaque notamment est un exercice excellent pour diminuer le stress pendant les quelques jours avant l'épreuve.

La cohérence cardiaque consiste respirer comme suit : inspiration de 5 secondes, expiration de 5 secondes, pendant 5 minutes.

En général je le conseille 2 fois par jours la semaine avant la compétition, et bien sûr le matin même de la compétition.

J'aime aussi conseiller de faire des mouvements dynamiques ou d'étirement, pour reprendre le contrôle sur le corps.


En résumé, gérer le stress des compétitions en sport n'est pas une tâche facile, mais elle est nécessaire pour obtenir des résultats optimaux. En prenant le temps de bien se préparer mentalement, vous serez en mesure de mieux gérer le stress des compétitions et d'atteindre votre plein potentiel. Cette préparation est bien entendu également le rôle d'un préparateur mental.

En tant que coach mental, j'utilise ces techniques et bien d'autres pour aider mes compétitrices et compétiteurs à pouvoir donner le maximum en compétition. Mon cabinet se trouve à Reims, mais j'interviens partout en France et dans la francophonie à distance. Si un tel accompagnement vous intéresse, n'hésitez pas à découvrir ce que je propose ici.


Bonne préparation




Antoine

20 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page